Laboratoire Charles Coulomb UMR 5221 CNRS/UM2 (L2C)

français


Accueil > Formation > Propositions de stage

Etude d’un système hybride, graphène et polythiophène

par Christelle EVE - publié le

Proposition de Stage M1 -
Master (M1) Intership

Le poly(3-hexylthiophène) (P3HT) est un polymère Pi-conjugué très largement étudié pour les applications en électronique organique notamment pour la fabrication de transistor à effet de champ ou de cellules solaires flexibles à bas coût. Le graphène est un semi-métal bidimensionnel. Il s’agit d’un plan de carbone d’épaisseur monoatomique qui possède une forte conjugaison Pi. De par ses propriétés, il est notamment envisagé comme matériaux pour élaborer des électrodes transparentes et souples compatibles avec une électronique organique.
Dans ce contexte, nous nous intéressons à l’adsorption du P3HT à la surface du graphène. En effet, les interactions Pi-Pi entre le polymère et la surface du graphène donnent lieu à un auto-assemblage spécifique du P3HT. Ceci est d’un intérêt particulier car les propriétés du P3HT sont très sensibles non seulement à sa structure moléculaire mais aussi à la morphologie et à l’organisation des chaines.
L’objectif principal de ce stage est d’étudier par spectroscopie Raman de la lumière les signatures de cette organisation sur les modes de vibration du P3HT. En retour, les mesures de ces modes de vibration nous renseigneront sur le type d’interaction entre le P3HT et le graphène. Le stage inclura la préparation des échantillons et leur caractérisation à l’aide de diverses techniques expérimentales : microscopie à force atomique, réflectivité spectrale et microspectroscopie Raman.

Durée du stage : 2 à 3 mois

Responsable du stage : Matthieu Paillet
Tel : 0467143592


AIGLe

MathJax