Laboratoire Charles Coulomb UMR 5221 CNRS/UM2 (L2C)

français


Accueil > Formation > Propositions de stage

Raman résonant dans les bicouches de graphène « twistées »

par Christelle EVE - publié le

Proposition de Stage M2 -
Master (M2) Intership

La spectroscopie Raman de diffusion de la lumière implique un échange d’énergie entre le rayonnement incident d’énergie ħi et la matière (molécule, cristal). En particulier celle-ci peut absorber (ou céder) de l’énergie vibrationnelle au rayonnement incident conduisant à un rayonnement diffusé ħd de plus faible (ou plus forte) énergie. La spectroscopie Raman est reconnue comme l’une des techniques les plus efficaces de caractérisation des matériaux via la mesure des modes de vibrations. D’autre part les effets de résonance qui apparaissent lorsque l’énergie d’excitation est en (quasi) coincidence avec une énergie de transition entre états électroniques de la matière permettent de sonder à la fois les propriétés vibrationnelles et électroniques de celle-ci. Ces effets de résonance qui peuvent se manifester sous diverses formes comme une amplification de l’intensité Raman ou l’activation de nouveaux modes, sont particulièrement efficaces dans les matériaux de faible dimensionnalité, tels que les nanotubes de carbone, le graphène ou les dicalchogénures de métaux de transition. L’étude de ces phénomènes de résonance est donc d’un intérêt fondamental autant qu’appliqué pour le développement de la technique et son utilisation pour la caractérisation des matériaux de basse dimensionnalité.
L’objet de ce stage consistera à étudier les effets de résonance sur la signature Raman de deux couches de graphène qui sont pivotées d’un certain angle l’une par rapport à l’autre : bicouches de graphène « twistées ». En effet, la désorientation entre les couches fait notamment apparaitre des transitions optiques résonantes dont l’énergie dépend de l’angle de rotation entre les couches. Le stage consitera d’une part à caractériser les bicouches de graphène et notamment à mesurer l’énergie des transistions optiques par microréflectivité spectrale et d’autre part à réaliser des profils d‘excitation Raman (i.e variation de l’intensité d’un mode avec l’énergie d’excitation) sur des bicouches twistées.

Durée du stage : 3 à 6 mois

Responsable du stage  : Matthieu Paillet
Tel : 0467143592


AIGLe

MathJax